vendredi 6 avril 2012

[Dé-boîtage] Le Mirmillon d’Alexandros model

Marque : Alexandros Model
Echelle : 75mm
Matière : plomb, en multi-parts (un vrai puzzle !)

L’an dernier, j’ai eu l’occasion de voir la figurine en vrai, et j’ai craqué ! L’anatomie, l’attitude, le mouvement, l’impression de fatigue qui se dégage de cette figurine, m’ont bien plu. Et ce qui ne gâche rien, la peinture du modèle d’exposition est splendide.
Parmi la foule de gladiateurs qui sortent ces derniers dans les différents catalogues, celui-là a un petit quelque chose en plus. Il m’a fait d’ailleurs fait penser à une ancienne référence White Model sculptée par Stephano Borin, qui à l’époque avait fait sensation.
 Un exemple de peinture de ce modèle

Boîte
C’est du costaud, c’est du lourd, ça fait plaisir à prendre en main ! Les pièces sont prises en sandwich entre deux tranches épaisses de mousse, elles ne peuvent pas bouger.













Présentation
Une notice historique (en anglais et en italien) situe notre bonhomme. Elle est suivie d’un guide de peinture qui détaille (un peu) la mise en couleur.
Il n’y a pas de photo (excepté celle sur la boîte), pas d’explication de montage de la figurine.
Et au vu du puzzle qui nous attend, cela pourrait être d’une aide certaine à ceux qui débutent !


La figurine
La figurine est en plusieurs morceaux, c’est le moins qu’on puisse dire: 17 pièces composent ce gladiateur !

Le tirage est bon sans être exceptionnel (ce n'est pas la fonderie de Métal Modèle, et je pense un cran en-dessous de Pegaso). Il y a les habituelles lignes de moulage, plus quelques petites scories à supprimer (mais rien de bien méchant). En tout cas, les détails ne sont pas bouffés par le tirage en métal.



J'ai fait quelques essais de montage à blanc, tout n'est pas nickel... L’assemblage n'est pas simple, il n'y a pas de notice explicative, l’ajustage des pièces n’est pas aisé.
Les plots d'emboîtage des différentes parties ne sont pas tous présent. La jambe gauche par exemple se place sans soucis, mais le positionnement du torse sur le bassin est sans filet ! Comme sur cette partie, il y a les bouts de peau de tigre qui vont venir s’ajouter, il y a pas mal d’essais à blanc à faire avant de trouver la bonne pose.
Moi, ça va m'amuser de passer du temps sur cette phase, mais je ne le conseillerais pas à un débutant, ou à quelqu'un qui veut passer directement à la peinture.

La sculpture
Je ne suis pas déçu ! La musculature des jambes et des bras sont superbe, les plis du ventre, le dos sont pleins de vie.
Les décorations en bronze (cimier, bouclier, grille) pourraient être un poil plus fin.
Le visage est bien brut, mais une fois la grille mise en place, on ne le voit guère.

Place aux photos !










Les plus : originalité de la pose, sculpture
Les moins : nombre de pièces, assemblage


Rem: reprise d'un article que j'ai présenté sur MiniCréa.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire