samedi 30 juillet 2016

Peugeot 203 - Fury Road - [13] - Suite de la peinture de la carrosserie

Poursuite de la mise en couleur de la carrosserie, en expérimentant diverses techniques pour rendre le vieillissement de l'engin.

1/ La laque à cheveux
Je pose des caches en papier (maintenu avec de la patafix) et des bouts de scotch pour préserver certaines zones des étapes suivantes. Puis je vaporise de la lque à cheveux (achetée en grande surface) sur l'ensemble de la voiture. Après séchage, pas de changement visible.

2/ La laque à cheveux... après une bonne semaine !
Je n'ai pas enchainé les différentes étapes rapidement, et voilà le résultat après une bonne semaine de repos. La laque a bien évolué, je ne sais pas trop à quoi c'est dû. Trop de laque vaporisé ?

3/ Bombe noire
Etape suivante, je repasse une couche de noir à la bombe sur l'ensemble de la carrosserie. Les caches continuent de préserver les zones protégées. J'ai volontairement cherché à ne pas tout recouvrir, pour garder par transparence cette couleur rouille.

4/ Reprise au pinceau
Je reprends mes pinceaux et l'huile. Au noir pur, je marque les ombres, et au gris j'accentue les volumes des courbes, les milieux des grandes surfaces (comme les portes), le bas de caisse etc... Une fois sec, j'ôte les caches des zones de rouilles Je garde encore le capot rouge couvert, et une petite surface sur le toit pour mes traces de doigts !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire