mercredi 11 juillet 2012

Shi Kwette - [2] - Jours 11 à 14

 Jour 11
Après une relativement longue période loin des pinceaux, je reviens à ma table à figurine. Cette fois-ci, c’est la bonne, je vais finir ce buste !
Les cheveux ne me plaisaient pas, pas assez contrasté, pas assez de matière. J’ai vu un tableau d’un portrait d’une femme rousse, et je me suis rendu compte que dans les ombres intermédiaires, il y avait des touches de vert. Cette couleur froide donnait de suite du relief, et mettait en valeur les tons chauds du roux. Ni une ni deux, je tente le coup sur les couettes de la miss (j’ai utilisé du vert et du sépia pour peindre les ombres).
Il reste à affiner les mèches rousses, les éclats de lumière. Et aussi à peindre les élastiques qui maintiennent les couettes en place.

Bon, ces couettes ne sont vraiment pas simples à peindre…

J’ai repris le collier en noir pour dessiner plus finement les démarcations avec la peau.
J’ai donné de la matière et du volume au cordon des oreillettes (un peu de vert, de orange, de blanc).
Le bustier : de cuir noir, avec un « galon » orange. Le mélange clair est un gris obtenu avec du noir Ivoire, du brun de Mars, du blanc. Je modifie les proportions de ces trois couleurs pour avoir ma teinte intermédiaire (plus de noir donc). Pour les ombres plus foncées, je pars du noir Ivoire, que j’enrichis avec du bleu indigo, et un peu de brun de Mars. Je peins l’ensemble du bustier avec ces trois mélanges, en fondant les zones peintes les unes avec les autres.
Pour donner un peu plus de matière, dans les ombres, directement sur le buste, je pose des touches légères, et fondues, de bleu. De même, sur les parties en volume (notamment sur la naissance du galbe des seins), je pose des touches légères, et fondues, de brun de Mars.
J’ai laissé « prendre » un peu ma peinture (une heure de séchage, en gros), et j’ai détaillé au pinceau fin : les trous dans le bustier, les plis du vêtement, les coutures (sous les bras)…
Enfin, j’ai déposé des pointes de teinte chair dans les ouvertures, pour confirmer l’effet « cuir sur la peau ».
Le mélange du galon orange : orange, brun de Mars (pour donner une patine « cuir »), jaune de cadmium, blanc, et une pointe de sépia (pour les ombres). Sur la photo, c’est la première couche, je vais reprendre les contrastes dans une deuxième étape, lorsque cette première couche sera sèche.

Pour l’occasion, j’ai inauguré une nouvelle palette !



 Jour 12
J’ai repris le cuir orange en le contrastant et j’ai tenté de lui donner une teinte plus « orange » justement.
De même, j’ai affiné le cuir du bustier.



 Jour 13
Cette fois-ci, je m’attaque aux « manches » qui couvrent les épaules. De couleur orange aussi.
Le mélange utilisé est un peu différent du liseré en cuir, j’ai essayé de donner un autre effet de matière.

Après séchage, je reprendrai les détails, accentuant les contrastes par endroit.


 Sur la palette, vous pouvez voir deux séries de mélange : l’une, très colorée, l’autre, plus grise. Cela me permet, pendant la mise en couleur, de donner des effets d’usure, de plis, de volume, en piochant tantôt dans la couleur, tantôt dans le gris, et ce que ce soit pour les ombres ou les lumières.



Les manches

 



 Jour 14
Je me replonge dans la chevelure, les couettes et les petits nœuds !
Il est temps de donner de la couleur aux élastiques qui maintiennent les couettes (je reste dans le vert, la solution facile pour maintenir une harmonie d'ensemble).

J'ai repris il y a quelques jours le fond de couleur des cheveux; plus de vert dans les ombres, pour contraster les volumes.


Je pars sur une base très sombre, que je vais venir éclairer sur de toutes petites surfaces, limite des points, pour "dessiner" les spirales de l'élastique. Ces éclairages ne sont pas posés sur tous les élastiques, mais plutôt sur ceux qui sont sur le sommet du crâne, exposés à la lumière.
Sur les couettes les plus exposées, j'ai repris dans un ton orange clair, avec plus ou moins de jaune dans le mélange, certaines mèches, dessin de cheveux.




La palette bien remplie ! Il va me falloir en sortir une nouvelle pour les finitions et le masque à gaz.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire